Tout sur le survitrage magnétique

survitrage magnétique

Le survitrage magnétique est un des systèmes de fermeture des survitrages. Un bon moyen pour améliorer les performances d’isolation. Il permet de réduire les effets de condensation, lutter contre les fuites d’air et d’éliminer les sensations de froid au toucher de la vitre intérieure.

Le principe de fonctionnement du survitrage magnétique

Le survitrage magnétique consiste à doubler le vitrage originel d’une fenêtre en bois par une couche supplémentaire de verre et un espace d’air. Ce procédé est très utilisé dans le domaine de rénovation de logement pour renforcer l’isolation thermique et phonique.

Il est possible d’entouré le verre par un encadrement en aluminium et en PVC avec un joint d’étanchéité en silicone. Ce dernier assurera l’étanchéité entre l’ouvrant et le dormant pour éviter le risque de déformer les boiseries.

Le profilé magnétique est disposé sur la partie fixe du produit. Si vous en utilisez un ouvrant, le profilé charnière n’est pas équipé d’aimants. Cet usage permet de faire des économies d’énergie grâce à ses performances d’isolation thermique accrues. .

Les différentes gammes de survitrage magnétique

Les profils magnétiques existent sous différentes déclinaisons de style. Pour ceux qui désirent conserver l’effet bois, il existe des nuances acajou, chêne ou simplement du PVC coloré en marron. Les profils blancs sont pour un style plus contemporain.

Ils peuvent êtres fixes ou ouvrants. Les modèles fixes sont plus performants mais ne peuvent plus être retirés une fois la pose réalisée, compte tenu de la puissance des aimants.

La pose

Souvent utilisé en rénovation, les survitrages magnétiques permettent de réaliser des économies. Pour rester beaucoup plus économe, n’hésitez pas à réaliser la pose vous-même. Pour cela, il suffit d’acheter les profilés magnétiques et faire tailler une vitre en respectant les bonnes dimensions. Si vous n’estimez pas être un grand bricoleur, vous pouvez recourir au service d’un professionnel pour la pose.