Les étapes de vente d’un bien commercial

bien commercial

La vente de bien commercial ressemble à la vente d’un autre bien immobilier comme un logement ou une maison. Le vendeur doit donc réaliser les mêmes opérations comme s’il s’agissait d’une maison à quelques exceptions près car l’acquéreur d’un local à usage commercial bénéficie d’une protection légale moindre.

Différencier vente de commerce et fonds de commerce

La vente d’un local commercial ne doit pas être confondue avec la vente du fonds de commerce. Le local commercial est le local dans lequel un commerçant exerce son activité, autrement dit, les murs. Le local ne comprend donc pas le fonds de commerce. Le compromis de vente commerce est souvent précédé de la signature d’une promesse qui formalise l’accord des parties sur le prix de vente et sur les conditions essentielles de la cession. Des sanctions pourront être appliquées en cas de non respect.

L’entretien de vente pour un bien immobilier commercial

L’objectif de l’entretien de vente lors de l’achat ou la vente de commerce est d’aboutir à une entente sur le prix entre les deux parties en présence. Une fois la transaction conclue, l’agent immobilier les accompagne dans les  différentes démarches financières et administratives jusqu’à la signature du contrat. Il informe les acheteurs sur les formules de crédit, les délais de prêt si nécessaire ainsi que tous les justificatifs légaux à fournir. En amont de la vente du commerce, l’agent immobilier a évalué le bien et vérifié les informations du propriétaire. A partir de ces données, taille du local, montant des charges et des impôts, travaux éventuels à prévoir, il convient d’un accord avec son client sous la forme de vente ou de location qui mentionne le prix souhaité. Son rôle est de servir d’intermédiaire entre son client et l’acheteur ou locataire afin de faire aboutir la transaction le plus rapidement possible.